Jean Imbert

Tombé dans la marmite dès son plus jeune âge, Jean Imbert a fait de la cuisine son moyen d’expression.

Après plusieurs années passées à cuisiner pour ses parents et ses amis lors de ses vacances à Sables-D’or-les-Pins en Bretagne, le jeune homme passe le baccalauréat pour ensuite pouvoir intégrer le prestigieux Institut Paul Bocuse à Lyon. Durant sa formation, il multiplie les stages dans les grandes maisons, de Michel Rostang à Paris en passant par Antoine Westermann (restaurant Le Buerehiesel), à Strasbourg. Cinq ans après ses débuts, Jean Imbert quitte les grandes brigades pour ouvrir son propre restaurant, l’Acajou (Paris 16).

A seulement 22 ans, il devient alors chef-propriétaire. Vainqueur de l’émission culinaire Top Chef sur M6 en 2012, c’est désormais au grand-public de le découvrir. Apprécié pour sa bonne humeur et sa créativité, il devient alors l’un des chefs préférés des français et des personnalités qui aiment s’attabler pour y déguster sa cuisine graphique et locavore.